VARICELLE

Qu’est-ce que la VARICELLE ?

La VARICELLE est une maladie virale, très contagieuse, entraînant une éruption cutanée vésiculeuse.

 

Comment se transmet-elle ?

La maladie est très contagieuse.
Le virus se transmet d’une personne à une autre, par les vésicules par contact direct ou indirect (par des objets contaminés) et surtout par voie aérienne (les postillons, la toux et les éternuements).

 

 Quels sont les symptômes ?

La varicelle se manifeste par de la fièvre, de la fatigue et des boutons sous la forme de taches rouges qui démangent, deviennent des vésicules, puis finissent par se dessécher en formant des croûtes et en laissant parfois des cicatrices.
La varicelle de l’enfant est une maladie désagréable, mais généralement bénigne.

 

Quels sont les complications et risques ?

Les complications sont plus fréquentes et plus graves, si la varicelle est contractée à l’âge adulte.
Les complications sont des infections bactériennes de la peau, des pneumonies, des méningites et des encéphalites (inflammation du cerveau) qui peuvent être graves, voire mortelles.
Enfin, la varicelle représente un risque très important pour les femmes enceintes (pneumonie grave, malformation du fœtus) et les nouveau-nés ainsi que chez certains malades dont le système immunitaire est affaibli.
La persistance du virus dans le corps peut aussi entraîner l’apparition d’un zona, souvent des années plus tard.

Quels sont les traitements ?

En l’absence de complication, le traitement de la varicelle est symptomatique : on soulage la fièvre et les démangeaisons.
La maladie guérit d’elle-même.

 Qui est concerné par la vaccination ? 

La vaccination contre la varicelle concerne les personnes qui n’ont jamais eu la varicelle dans l’enfance. Elle n’est actuellement pas recommandée de manière systématique en France pour le nourrisson. Il n’y a pas d’intérêt à vacciner avant 12 ans.

La contagiosité extrême de la maladie explique sa diffusion pendant l’enfance. Plus de 90 % des jeunes adultes sont immunisés. Le risque de séquelle augmente avec l’âge, principalement les infections pulmonaires graves avec SRAS, méningites, …

La vaccination contre la varicelle est recommandée à partir de l’âge de 12 ans pour toutes les personnes listées ci-dessous qui n’ont pas eu la varicelle et ne sont donc pas naturellement immunisées, ou dont on n’est pas certain qu’elles aient eu la varicelle :
• les adolescents de 12 à 18 ans ;
• les femmes en âge de procréer, et d’autant plus celles ayant un projet de grossesse ;
• les femmes dans les suites d’une première grossesse, sous contraception efficace ;
• les adultes dans l’entourage proche d’une personne atteinte de varicelle (dans les trois jours suivant l’exposition) ;
• les enfants en attente d’une greffe d’organe ;
• toute personne non immunisée en contact étroit avec des personnes immunodéprimées ;
• Toute personne travaillant dans le milieu de la santé et de la petite enfance.

 

Fiche Varicelle en pdf