Des professionnels du Pôle de santé ont travaillé en collaboration pour vous présenter des maladies, retrouvez ces fiches maladies, ci-dessous.

Qu’est-ce que la vaccination ?

Selon l’OMS, Organisation Mondiale de la Santé, « La vaccination consiste à immuniser une personne contre une maladie infectieuse, généralement en lui administrant un vaccin. Les vaccins, qui stimulent le système immunitaire, prémunissent la personne d’une infection ou d’une maladie.

Il est établi que la vaccination permet de combattre et d’éliminer des maladies infectieuses potentiellement mortelles et on estime qu’ainsi plus de 2 à 3 millions de décès par an sont évités. C’est l’un des investissements les plus rentables dans le domaine de la santé.

En étendant l’utilisation des vaccins existants, on réduira la consommation d’antibiotiques et le développement de la résistance. »

 

La couverture vaccinale en France

La couverture vaccinale en France, n’est pas suffisante. Régulièrement on constate une reprise des épidémies alors qu’il existe une vaccination.

Les obligations :
Entre les années 1930 – 1960, la vaccination contre la diphtérie, poliomyélite et tétanos est devenue obligatoire.

Depuis janvier 2018, huit autres maladies sont devenues à vaccination obligatoire. Les enfants qui ne répondent pas à cette obligation, ne sont pas autorisés à la vie en collectivité : crèche, école, assistante maternelle… Tous ces vaccins faisaient déjà partie du calendrier vaccinal des nourrissons mais n’étaient jusqu’ici que recommandés (= non obligatoires pour rentrer dans la vie en collectivité). Il n’y a pas d’injection supplémentaire.

Les onze maladies à vaccination obligatoire sont :

la coqueluche, les infections invasives à Haemophilus influenzae de type b, l’hépatite B, les infections à pneumocoque, les infections invasives à méningocoque de sérogroupe C, la rougeole, les oreillons, la rubéole, la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite.
Ces 11 vaccinations sont pratiquées, sauf contre-indication médicale reconnue (voir tableau 4.11), dans les 18 premiers mois de l’enfant selon le présent calendrier.

Pour que la population générale soit protégée d’une maladie, il faut atteindre un certain pourcentage de personnes vaccinées, c’est ce qu’on appelle l’immunité de groupe. Exemple : pour l’hépatite B ou la coqueluche, il faut plus de 95 % de personnes vaccinées pour que toute la population soit protégée. La variole a été éradiquée grâce à un fort pourcentage de la vaccination dans la population mondiale. La diphtérie, poliomyélite, tétanos sont les seules maladies à atteindre le seuil de l’immunité de groupe en France, car leurs vaccinations sont obligatoires depuis les années 60.

Les 11 maladies à vaccination obligatoire :


DIPHTERIE          TETANOS          POLIOMYELITE          COQUELUCHE

HAEMOPHILUS INFLUENZAE          HEPATITE B

ROUGEOLE  OREILLON  RUBEOLE

MENINGOCOQUE

PNEUMOCOQUE

Les maladies dont la vaccination peut vous être conseillée :

PAPILLOMA VIRUS 

– GRIPPE SAISONNIERE

HEPATITE A,

LEPTOSPIROSE 

VARICELLE


Foire aux questions


Schéma vaccinal – 2018


Quelques définitions


page sources


Toute la partie vaccination est en construction. Merci de votre compréhension.