TETANOS

Qu’est-ce que  le TETANOS ?

Le TETANOS est une maladie bactérienne grave, non contagieuse qui atteint les muscles, souvent mortelle en l’absence de prise en charge lourde.

 

Comment se transmet-il ?

La bactérie responsable du tétanos se trouve partout, en particulier dans la terre où elle persiste de façon permanente étant très résistante.
Elle peut passer à travers toute effraction cutanée (plaie, brûlure, coupure, escarres mais aussi piercing, tatouage… et accouchement.).
Il n’existe pas de contamination de personne à personne. Le tétanos n’est pas contagieux.

 

 Quels sont les symptômes ?

La bactérie libère des toxines qui vont circuler dans les muscles par la voie sanguine ou lymphatique.
Cela provoque des spasmes et des contractions musculaires très douloureux, accompagnés de fièvre.

 

Quelles sont les complications ?

Les spasmes peuvent être généralisés et provoquer la mort par arrêt respiratoire ou troubles cardiaques.

Quels sont les traitements ?

On peut essayer de contrôler la maladie par l’injection d’un sérum antitétanique et des antibiotiques mais l’efficacité n’est pas complète. Le traitement est aussi symptomatique : on essaye de soulager les spasmes musculaires douloureux.
En cas d’atteinte des muscles respiratoires, le patient doit être placé en soin intensif sous assistance respiratoire, mais 25 % décèderont malgré cela.

 Qui est concerné par la vaccination ? 

La vaccination concerne tous les âges de la vie pour une protection optimale.
Le vaccin est 100% efficace mais ne donne qu’une immunité temporaire d’où la nécessité de faire des rappels.

La maladie n’est pas immunisante c’est-à-dire que le fait de l’avoir eue ne permet pas au système immunitaire de développer des anticorps garantissant une protection contre cette maladie si le corps y était à nouveau exposé. La protection n’est réalisée que par la vaccination.

La vaccination a été introduite en France et est devenue obligatoire dès 1940 pour les nourrissons, ce qui a permis d’obtenir une couverture vaccinale optimale chez les enfants.
Les rappels dans l’enfance, à l’adolescence et à l’âge adulte ne sont que recommandés mais restent tout aussi indispensables.
Chez certains professionnels, ils restent obligatoires.

Avant la vaccination, on dénombrait jusqu’à 1000 cas de décès par an en France. Depuis la mise en place de la vaccination obligatoire, cette maladie a presque disparu en France, seuls persistent une trentaine de cas annuels dont 10 décès par an, chez des personnes le plus souvent âgées non vaccinées ou dont le dernier rappel est très ancien.
La bactérie responsable du tétanos ne peut pas être éradiquée de notre environnement.
Il faut donc maintenir la vaccination pour continuer à se protéger de cette maladie.

Le schéma vaccinal :

La primo-vaccination obligatoire comporte : 2 injections à 2 mois d’intervalle, à l’âge de 2 mois et de 4 mois, puis un rappel à 11 mois.
Les rappels ultérieurs à 6 ans, 11-13 ans, 25 ans, 45 ans et 65 ans (puis tous les 10 ans) ne sont pas obligatoires mais restent fortement recommandés.

Pour les nourrissons, ce vaccin est effectué en combinaison (= dans la même injection) avec les vaccins contre la diphtérie, la poliomyélite, la coqueluche l’hépatite, les infections à Haemophilus influenzae b (« vaccins hexavalents »)
Pour les enfants et les adultes, le vaccin contre le tétanos est combiné aux vaccins contre la poliomyélite et la diphtérie (et éventuellement la coqueluche).

 

 

Fiche Tétanos en pdf