HEPATITE A

Qu’est-ce que  l’HEPATITE A ?

L’HEPATITE A est une infection virale touchant le foie.

Comment se transmet-elle ?

Cette maladie est contagieuse.
Le virus est présent dans les selles d’une personne infectée.
La contamination se fait d’une personne à une autre, par l’eau et les aliments contaminés par des matières fécales, et par des mains mal lavées.
Le virus demeure vivant environ 30 jours à l’air libre.

Ces infections sont donc particulièrement fréquentes dans des pays où l’hygiène est insuffisante, les réseaux d’eau potable et le traitement des eaux usées insuffisants.

 Quels sont les symptômes ?

L’hépatite peut se manifester par un syndrome pseudo grippal (fatigue, fièvre, perte d’appétit) et s’accompagner de troubles digestifs (douleurs abdominales, vomissements, diarrhées) et d’une jaunisse (un ictère) d’apparition variable suivant les formes.
Dans environ 90 % des cas d’hépatite A, aucun symptôme n’est ressenti par l’individu infecté.
Pour la majorité des gens, l’infection au virus de l’hépatite A est confondue avec une bonne grippe.

 

Quelles sont les séquelles et les complications ?

L’hépatite A est presque toujours bénigne. Le virus est détruit par notre système immunitaire et ne laisse généralement aucune séquelle.
Néanmoins, on enregistre une très petite proportion de sujets infectés qui meurent d’hépatite fulminante.

La maladie peut-elle être traitée ?

Elle guérit sans médicaments en quelques semaines mais la fatigue peut persister plusieurs mois.

Qui est concerné par la vaccination ? 

La vaccination contre l’hépatite A concernent uniquement les personnes exposées à ce virus. Elle est recommandée dès l’âge d’un an pour :

  • Les jeunes accueillis dans les établissements pour l’enfance et la jeunesse handicapées ;
  • Les personnes atteintes de mucoviscidose ;
  • Les personnes atteintes de maladies du foie pouvant devenir chroniques, par exemple, celles qui sont dues aux virus des hépatites B et C ou à une consommation excessive d’alcool ;
  • Les enfants, à partir de l’âge d’1 an, nés de familles dont au moins un des membres est originaire d’un pays où sévit de manière importante l’hépatite A et qui sont susceptibles d’y séjourner ;
  • Les voyageurs à destination de pays de moyenne et haute endémicité ;
  • Les usagers de drogues injectables ;
  • Les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes ;
  • Les personnes en contact professionnel étroit avec des consommateurs de drogues ;
  • Les personnes en contact professionnel étroit avec des personnes en provenance de haute endémicité ;
  • Les travailleurs des canalisations et des stations d’épuration ;
  • Le personnel de laboratoire travaillant avec du virus de l’hépatite A ;
  • Les patients avec maladie hépatique chronique.

En prévention secondaire dans les 7 jours après l’exposition.
La vaccination nécessite 2 doses de vaccin. Des rappels ne sont pas nécessaires.

 

Fiche Hépatites virales en pdf