DIPHTERIE

Qu’est-ce que  la DIPHTERIE ?

La diphtérie est une maladie grave d’origine bactérienne, touchant principalement les voies aériennes, pouvant toucher tous les âges.

Comment se transmet-elle ?

Cette maladie est très contagieuse.
Elle se transmet d’une personne à une autre, par voie aérienne (les postillons, la toux et les éternuements) voire rarement par voie oculaire, auriculaire ou cutanée ou par des objets souillés.

 Quelles sont les infections ou symptômes ?

Les premiers signes ressemblent à une angine avec fièvre modérée, douleurs cervicales et sous maxillaires.

 

Quelles sont les complications ?

La maladie peut rapidement entraîner une fièvre à 40° avec augmentation des douleurs, défaillance des organes vitaux (cœur, reins), apparition d’une paralysie musculaire allant jusqu’à l’asphyxie et la mort.

 

Quels sont les traitements ?

La diphtérie se traite par antibiotiques et par l’injection d’un sérum anti-diphtérique à administrer immédiatement.
Le patient doit être isolé de façon stricte.
Malgré les meilleurs traitements, 10% des cas entraînent la mort.
Toutes les personnes ayant été en contact avec le malade durant les 7 jours précédents les signes doivent être également mis sous antibiotiques, quel que soit leur statut vaccinal et leur état santé.

Qui est concerné par la vaccination ? 

La vaccination concerne tous les âges de la vie pour une protection optimale.

En France, la vaccination est obligatoire chez les nourrissons depuis 1938.

Avant l’arrivée de la vaccination, une personne sur 20 était atteinte de diphtérie et 5 à 10 % d’entre elles en mouraient, et jusqu’à 50 % dans les épidémies les plus graves. On dénombrait environ 45.000 cas /an et en moyenne 4.500 décès/an. En cas d’épidémies, on pouvait compter jusqu’à 10.000 morts par an. Depuis la mise en place de la vaccination obligatoire, la Diphtérie avait totalement disparu en France depuis 1989 grâce à une couverture vaccinale optimale.

Une prévention internationale permettrait d’éliminer cette maladie très contagieuse de la planète, ce qui n’est pas encore le cas. Certains pays de l’Europe de l’Est ont encore connu récemment d’importantes épidémies. Du fait des flux migratoires, de nouveaux cas en France sont recensés depuis 2002.
Le maintien d’une couverture vaccinale optimale est donc nécessaire.

Le schéma vaccinal :

Pour les nourrissons, la primovaccination obligatoire est composée de 2 injections à 2 mois d’intervalle, à l’âge de 2 mois et de 4 mois, puis un rappel à 11 mois.
Les rappels ultérieurs à 6 ans, 11-13 ans et 16-18 ans puis à 25 ans, 45 ans et 65 ans (puis tous les 10 ans) sont recommandés.
Pour les nourrissons, ce vaccin est effectué en combinaison (= dans la même injection) avec les vaccins contre l’hépatite B, le tétanos, la coqueluche la poliomyélite, les infections à Haemophilus influenzae b (« vaccins hexavalents »)
Pour les enfants et les adultes, le vaccin contre la diphtérie est combiné aux vaccins contre le tétanos et la polio-myélite (et éventuellement la coqueluche).

 

Fiche Diphtérie en pdf